La brume se déchire sur les Highlands , le vent se lève, il siffle sur la bruyère, une pluie fine et glacée vient frapper le troupeau. Nous sommes au I6 ème siècle, bien avant peut-être. Un chien hirsute est assis à côté de son maître, l'oeil intelligent, attentif, il guette le moindre geste pour se mettre à l'ouvrage... C'est un Bearded Collie ...

 Vous l'aurez compris, c'est le Bearded du 19ème siècle et du début du 20ème qui nous intéresse. Un vrai chien de travail capable de rivaliser avec les Border Collies dans les concours de troupeau, un chien qui figurait dans tous les concours agricoles, qui a été exporté notamment en Nouvelle Zélande pour ses qualités de travail. Un chien avec moins de poils, les yeux dégagés et des oreilles plus petites que les champions actuels.

 Si comme nous vous pensez que le Bearded Collie pour survivre doit retrouver ses vraies atouts, à savoir : être conforme au standard (ce qu'il n'est plus), avoir les qualités de travail qu'on est en droit d'attendre d'un chien de troupeau ; alors vous êtes à la bonne adresse!   

Plus de précisions concernant notre point de vue sur l'état de la race.

Extrait de "DOGS OF THE SHEPHERDS: A REVIEW OF THE PASTORAL BREEDS." Par le Colonel David Hancock. Un avis sur la race auquel nous adhérons totalement par un grand nom de la cynophilie.

Photo de famille : Molly, Tia, Wolfie en octobre 2015. Wolfie nous a quitté en 2020, difficile d'en parler pour l'instant, il a été le chien de ma vie. 

Tia 15 mai 2015

 

Retour Menu